Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

18 octobre 2005 2 18 /10 /octobre /2005 00:00

En réponse à l'article de elenbi.com intitulé "Télévision ADSL, les opérateurs ramasseront-ils la mise ? Pas si sûr"   http://www.elenbi.com/medias/archives/2005/10/television_adsl.php 

j'ai répondu sur le site et vous livre sur ce blog le texte de la réponse.

Votre réflexion sur les créateurs de valeurs avec des contenus audiovisuels est bien au cœur des stratégies des opérateurs. Il semble assez curieux d’ailleurs que la prise de conscience soit si tardive pour certain alors qu’il suffisait de faire un peu de prospective ou de lire le rapport « réseaux hauts débits » du ministère de l’industrie en 2000 pour avoir un idée de la convergence des services. Pour ma part, je n’ai pas changé d’avis depuis 2000 où dans ce rapport j’établissais les bases de la convergence des bouquets de contenus en bouquets de services en avertissant sur les risques de situations monopolistiques. Je pense toujours que les opérateurs de services seront les grands gagnants de cette partie. J’utilise sciemment le terme partie car il y a souvent une revanche. Il me semble donc que les opérateurs, aujourd’hui appelé « fournisseurs d’accès Internet » seront les distributeurs de ces services. Ils ont déjà agrégés trois offres : accès Internet, téléphonie sur IP et flux audiovisuels. Il reste l’abonnement mobile (voix et données) et stock audiovisuels (VOD) à ajouter. Pour réaliser cela il existe plusieurs voies. La plus évidente mais pas forcément la meilleur à terme est de devenir MVNO pour ceux qui n’ont pas de réseau dans leur groupe et de passer des accords avec de producteurs/fournisseurs de contenus. Pour ce dernier point c’est un peu compliqué pour un acteur isolé géographiquement ou faible en audience car les grands studio veulent du rendement et facturent les droits très cher. Il y a donc plusieurs stratégies possibles : a) une couverture géographique sur plusieurs pays majeurs (ce que visent la plupart des grands opérateurs historiques), b) une stratégie de convergence verticale en fusionnant (cegetel-neuf telecom par exemple) et c) une stratégie innovante, ce qu’a choisi free en rachetant la licence wimax d’Altitude. Il est aussi difficile de prédire qui peut l’emporter mais la stratégie de Free me semble très astucieuse. Free a réussi à avoir la seule licence nationale de wimax et pourrait au delà de la fourniture d’accès mobile, fournir d’ici 2 à 3 ans l’accès en téléphonie mobile sur IP. Cela permettrait de contourner de nouveau les infrastructures des acteurs existants ce qui a bien réussi à Free sur l’accès Internet. Nous avons donc à court terme plusieurs acteurs qui pourront fournir à leurs clients (accès Internet « everywhere », téléphonie IP « everywhere » et flux video. Si on étend ce raisonnement, la possibilité de « mobilité » d’accès entraine assez vite un besoin géographique étendu. C’est sur ce point que butera Free d’ici 3 à 5 ans et dans lequel réside une de ses faiblesses. L’autre besoin sera d’avoir une taille critique suffisante en terme de capacité de distribution pour négocier en direct avec le fournisseurs de contenu et non plus avec les assembleurs que sont les chaines ou les bouquets de chaines. Là également le nombre de pays dans lequel l’opérateur sera présent sera déterminant. Le dernier facteur clé de succès sera la « crédibilité » de l’opérateur. On oubli bien souvent en Europe du sud que le mobile est utilisé en Europe du nord comme un terminal de paiement. Il y a fort à parier que cette offre arrive chez nous rapidement car c’est une voie de développement de valeur rapide. Si vous êtes l’intermédiaire de paiement en plus de fournir l’accès aux contenus et les moyens de transport, vous devenez incontournable. Vous avez recréé un modèle de distribution de produits et services dématérialisés qui fait le bonheur de nos grands distributeurs pour les produits physiques. Comme on peut le voir les évolutions des périmètres des acteurs ne sont pas terminées.

Partager cet article

Repost 0
Published by edgeminded - dans Convergence
commenter cet article

commentaires

Articles Récents