Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 18:27

Xohm Booth at WiMAX Baltimore par Somewhat Frank

Clearwire, l’opérateur américain issu d’une co-entreprise entre Clearwire et Sprint Nextel vient d’annoncer que le déploiement de son Wimax aux Etats-Unis serait moins rapide que prévu.

Il faut en effet au consortium, dans lequel ont investi 3,2 milliards de dollars : Google, Intel, Comcast, Time Warner Cable, plus de 2 milliards supplémentaires pour déployer son infrastructure.

Compte tenu de la situation du crédit, il va être difficile à Clearwire de trouver cette somme sur 2009.

L’entreprise revoit donc à la baisse ses prévisions de déploiement pour adapter son cash flow au réalités économiques.

Cette situation pourrait bien profiter aux tenants du LTE et si vous avez bien suivi ce dossier sur YouVox Tech, nous avons souvent donné avantage au Wimax en raison de son avance opérationnelle sur le LTE. WiMAX-A_6058.jpg par strobist

D’après de nombreux spécialistes et équipementiers impliqués dans les développements du Wimax et du LTE, le premier a une avance d’environ deux ans sur le second. Cette disparité donnait un avantage compétitif potentiel important aux propriétaires de licence Wimax car elle leur permet de déployer une infrastructure mobile 4G sans que sur concurrents ne puissent réagir.

La crise est peut être en train de niveler le retard du LTE car si pour des raisons financières les réseaux Wimax ne se développaient pas en 2009 ou en 2010 au plus tard avec de vraies offres commerciales, les opérateurs « traditionnels » ayant une plus forte base de clientèle auraient le temps de déployer leurs réseaux 4G en LTE.

Il sera alors plus difficile aux opérateurs Wimax de se différentié et il n’y aura plus que l’argument tarifaire.

Rien n’est jamais joué mais c’est un coup dur pour le Wimax qui avait pourtant passé jusqu’ici tous les écueils. Il reste néanmoins encore au LTE de ses preuves industrielles en déploiement opérationnel à grande échelle et ce pourrait être une nouvelle inconnue si cette technologie prenait du retard.

Articles en relation :

4G avec le Wimax, aux US c’est parti avec les industriels qui suivent

Apple et Korea Telecom pour le Wimax dans les MacBooks

Free plus que jamais motivé sur le mobile, éclaircissements de Xavier Niel

Dossier Wimax : 1 # La situation dans le monde

Dossier Wimax : 2 # La situation particulière en France

Dossier Wimax : 3 # l’UMTS sature déjà

Matignon envisage une division en plusieurs lots de la 4ème licence 3G, du bon et du mauvais

Le Wimax, cheval de Troie des câblo américains face aux opérateurs télécom ?

Le Wimax approuvé par l’ITU comme standard mobile

Samsung pénètre le marché japonais du Mobile WiMAX

Cisco rachète Navini, un équipementier Wimax, pour 330 millions de dollars

50 millions de terminaux Wimax en 2008 aux Etats-Unis

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Analyse-Stratégie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents