Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 09:21

Cette fois-ci la révolution est totale. Les studios US qui diabolisaient les logiciels de téléchargement sur Internet commencent à les adopter pour distribuer leurs contenus.

C’est un changement radical dans la politique des majors qui va se ressentir dans l’utilisation de ces outils de téléchargement et dans la compétition entre les acteurs de la distribution en ligne.

C’était inévitable, techniquement et économiquement, car si les producteurs de contenus audiovisuels se mettent tous à distribuer en ligne, les débits actuels des réseaux ne vont pas suffire ni les architectures informatiques des distributeurs et surtout les coûts de bande passante vont être considérables. Pour mémoire YouTube paye 1 million de dollars par mois de bande passante à son fournisseur d’accès. Le seul moyen d’abaisser ce coût, c’est de passer en mode peer to peer. De cette manière les contenus ne seront plus livrés depuis un seul site mais depuis tous les clients répartis et les coûts pour le diffuseur seront réduits d’autant. cqfd

La division de Warnet Bros a bien intégré ces constantes et commencera à commercialiser via ce système des films, des séries et des shows télévisés.

Pour ce faire accepter comme allié alors qu’il était considéré comme un pirate, BitTorrent a passé un accord avec l’association MPAA afin de mettre en place de DRM de protection des contenus et d’aider les ayants droit dans leur combat contre le peer to peer illégal (une façon astucieuse de tuer ses concurrents ?). Ils sont pragmatiques ces ricains.

Le service sera ouvert cet été et comprendra environ 200 films et des séries cultes. Les contenus seront disponibles en ligne en même temps qu’à la vente en magasins. C’est BitTorrent qui facturera directement les consommateurs. Un nouveau concurrent pour les Amazon, FNAC et autres distributeur ? Cette fois-ci la menace est de taille car la différence va se faire, une fois de plus, sur la maîtrise d’une technologie clé. Il faudrait que les entreprises françaises commencent à intégrer cet état de fait et se mettent en commun pour maîtriser (développer ou racheter) des technologies dans l’Internet sinon elles vont se retrouver marginalisées.

Articles en relation :

Michael Eisner et Time Warner investissent dans la TV sur Internet

MTV lance un service de vidéo à la demande

Après Disney c’est la Fox qui va diffuser ses contenus sur Internet

Première européenne : La série Lost sur Internet pour 99 cts sur Channel 4

Feuilletons stars aux Etats Unis disponibles gratuitement sur Internet

Conférence annuelle aux US : les chaînes de télé doivent réinventer leur modèle

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents