Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 14:35

Si la France avait une large avance dans la télévision via l’ADLS avec les offres multiples de nos fournisseurs d’accès, les Etats Unis sont en train de combler leur retard et les telcos commencent à proposer de nouvelles fonctionnalités interactives.

AT&T mais également Bell South, s’apprêtent à déployer des offres de télévision sur IP à large échelle sur les 20 plus grandes villes du pays.

AT&T va proposer des services développés avec les technologies de Microsoft, qui motorise également l’offre de Club Internet qui est lancé aujourd’hui en France. La vision de ces deux grandes entreprises US, est de proposer plus de services interactifs grâce à l’interaction avec le consommateur. Cette approche va également venir bouleverser rapidement notre marché, car si, aujourd’hui, Free joue la course en tête avec son offre propriétaire (Freebox), la venue de grandes entreprises des logiciels et des services sur ce marché va inévitablement entrainer une standardisation des offres techniques.

Outre Microsoft, Intel et Cisco sont également présent sur ce marché. Il y a donc fort à parier que nos FAI qui basent leurs services sur des technologies « bricolées » vont d’ici deux ans être amenés à migrer leurs solutions techniques.

En dehors des aspects économiques de ces opérations qui vont se ressentir sur leurs résultats et sur leurs cours de bourses pour ceux qui sont cotés, il ne pourront plus compter sur les aspects techniques comme facteur de différentiation. Tout se jouera sur la capacité à capter de plus en plus en plus de valeur ajoutée auprès de leurs abonnés. Comme les contenus sont rares et que les producteurs prennent conscience de leur capacité à délivrer eux même leurs contenus audio visuels, la compétition va se faire sur la constitution de bouquets de services. Dans ce schéma ceux qui pourront proposer une offre complète auront un avantage compétitif certain.

Est-ce le bon moment pour vendre Free ? Le dossier pourrait revenir sur le devant de la scène car la licence Wimax nationale peut lui donner un sursis mais ne le protégera pas de la montée en puissance des grands groupes de télécommunication.

Articles en relation :

Microsoft met la main sur un spécialiste des réseaux privés et de l’accès distant

Free et Bouygues Telecom quelles perspectives dans l’évolution de la chaîne de valeur Internet

Combiens de FAI et d’acteurs Internet restera-t-il dans 10 ans ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents