Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 18:26

Avec l’annonce en demi-surprise de Free, après les indiscrétions de Jean Michel Billaut, du déploiement d’un réseau de fibres, les autres FAI vont se mettre en ordre de bataille.

Pour France Telecom, aucune surprise, l’opérateur historique avait annoncé cette stratégie il y a bien longtemps avec comme objectif la fibre jusqu’à l’abonné. Une offre de location de bande passante devait être proposée afin de rentabiliser les investissements et permettre aux autres FAI de proposer des services concurrents de ceux d’Orange. Pour les autres rien n’est encore annoncé mais il est prévisible que Neuf Cegetel s’engage dans le déploiement de sa propre infrastructure. Les coûts estimés du déploiement d’une offre fibre se chiffrent à plusieurs milliards d’euros soit largement plus que ce que propose d’investir Free. Il est donc peu probable que beaucoup de FAI se lancent dans le développement d’une infrastructure propre. C’est pourtant une des clés de la maîtrise de l’offre et ceux qui ne le feront pas risque de voir disparaitre leurs facteur différentiant.

C’est là que Noos pourrait redevenir intéressant.

Lorsqu’au printemps 2006 l’annonce du rachat et de la fusion des deux opérateurs français du câble est tombé, je me suis posé, comme beaucoup, la question de l’intérêt d’un investissement par des entreprises financières d’actifs peu rentables et surtout en difficulté face aux FAI classiques qui développent des offres TV, fixe et Internet plus attrayantes.

Tout pourrait se résumer à LA FIBRE.

En effet un réseau câblé c’est aussi un réseau en fibre optique et avec 4 millions de clients en télévision, 700 000 abonnés Internet et 300 000 en téléphonie fixe, Noos UPC représente une part de marché significative mais surtout dispose déjà d’un réseau en fibre optique. Il semble qu’environ 25 à 30 % de ce réseau doivent être mis à niveau pour être capable de transiter du 50 à 100 Mb pour un investissement de l’ordre de 300 millions d’euros. Ajouté au 1,25 milliards d’euros cela amène l’ensemble à plus d’un milliard et demi. Si on y regarde de prêt cela pourrait être une proie tentante pour Deutsche Telecom, Telefonica ou Telecom Italia ou même Cegetel. Début 2006 ce n’était pas très sexy avec des charges de personnels et d’exploitation trop lourdes mais après le ménage que s’apprête à faire le repreneur actuel (plus de 800 postes supprimés) le résultat redevient attractif.

De là à penser que cette manœuvre était prévu avec le fond d’investissement et un futur repreneur en 2007 ? Mais bon je suis peut être trop machiavélique.

Christian Jegourel

Articles en relation :

Free se lance dans la fibre optique, scénario pour une vente programmée ?

FAI en Europe la concentration continue.

Compte-rendu de la conférence « FAI : maturité des accès, enjeux des services »

Combiens de FAI et d’acteurs Internet restera-t-il dans 10 ans ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Analyse-Stratégie
commenter cet article

commentaires

Laurent 12/09/2006 10:08

Que faut-il penser de cette rumeur autour du câble et de Completel ?

http://www.investir.fr/conseils/societe/detail_infos_societe.phtml?symbole=1rPCPT&id=15102&nom_table=av

Edgeminded 13/09/2006 11:29

Pas d'avis sur le sujet

ATM4ever 11/09/2006 22:32

100 Mbit/s en EuroDocsis 3.0 c'est pour une grappe de 500 abonnés en cable HFC (selon les architectures , souvent c'est plutot 1000!!)Soit pas grand chose par abonné.On est très loin de la capacité de la Fibre où l'on dispose de 100MBit/s symétrique par abonné !!!Les cablos ont seulement l'avantage d'avoir déja les droits de passage de cable et les accords avec les propriétaires des immeubles...

Edgeminded 11/09/2006 22:39

D'après les infos glanées chez noos UPC, il semble que la mise à niveau du réseau est effective à 75% pour pouvoir délivrer du 100Mb. C'est la partie UPC qui est la moins opérationnelle. Après c'est une question de mise à niveau des applications de gestion du réseau.

Articles Récents