Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 17:06

Clearwire Wireless BroadbandLe magazine cite, Clearwire, la nouvelle entreprise de Graig Mc Caw, le fondateur de l’un des premiers réseaux cellulaire aux Etats-Unis, qui investi massivement dans le Wimax, comme une initiative pouvant mettre à mal le modèle économique des opérateurs mobiles.
Un analyste senior de Jupiter Research est même dithyrambique sur le sujet en parlant de Clearwire : « ils ont la meilleure technologies, des gros moyens financiers et une couverture nationale. La seule question que pose cet analyste c’est la puissance de l’impact de cette entreprise sur les opérateurs mobiles existants.

Le but de Clearwire était, initialement de construire un réseau Wimax pour remplacer le wifi et offrir un accès Internet plus large mais, aujourd’hui, les analystes pensent que parce que cette technologie est moins couteuse à déployer et à maintenir que les réseaux Wimax peuvent concurrencer efficacement les réseaux mobiles traditionnels en réduisant significativement les coûts pour les clients. Mais Clearwire ne menace pas seulement les opérateurs mobiles. Les performances de transmission Wimax pourraient permettre dans quelques dizaines de mois de véhiculer des données numériques audiovisuelles et servir de vecteur complet pour la voix sur IP, la vidéo sur mobile et la TV sur IP. AOL s’intéresse déjà à Clearwire en revendant des offres de services Wimax. La personnalité de Craig Mc Caw milite également pour rendre au sérieux le Wimax. Il convient de rappeler que Mc Caw est le pionnier des réseaux cellulaires dans les années 80 qu’il a ensuite revendu à ATT 11,5 milliards de dollars. L’homme avait donc su voir l’intérêt des technologies mobile et on peut penser qu’il a bien étudier le dossier du Wimax.

Clearwire propose, pour le moment, une offre de base Wimax dans 27 villes américaines et à Bruxelles et Dublin.

Les opérateurs traditionnels ne sont pas en reste car Sprint prévoie de dépenser 3 milliards de dollars dans les deux prochaines années pour construire un réseau Wimax. Les équipementiers Intel et Motorola ont investi 900 millions de dollars dans Clearwire. Les prix des composants devrait encore baisser et favoriser le déploiement de cette technologie. Intel prévoie même d’intégrer en standard le Wimax dans Centrino 2 dès mi 2007. Les micros portables seraient donc équipés en standard de cette technologie. C’est loin d’être le cas pour les composants 3G.

La guerre des standards n’est donc pas terminée et si les Etats-Unis ont perdu la première manche face au GSM, il semble qu’ils soient en train de revenir dans la course.

Christian Jegourel

Articles en relation :

Wifi, Wimax vs UMTS et HSDPA, Bluetooth et autres normes, quel avenir pour nos terminaux nomades ?

Le Wimax va-t-il faire exploser l’équilibre entre les opérateurs mobiles et les FAI ?

TDF va investir 1 milliard d’euros dans le numérique.

Bolloré intéressé à devenir FAI ? Pour quoi faire ?

Des opérateurs de téléphonie mobile et des constructeurs s’associent pour créer un système d’exploitation ouvert.

Fournisseurs d’accès Internet et opérateurs mobiles, scénario pour une recomposition de la chaîne de valeur.

Vodafone se lance dans le fixe

FAI et fibres optiques, la bataille a commencé, Noos comme joker ?

Neuf Cegetel contraint de se positionner sur la fibre

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Rumeurs
commenter cet article

commentaires

kermess whisper 09/10/2006 15:40

Bon.. et on n'est pas prêt de voir de la VoIP mobile sur Wimax, quand déjà on voit combien il est difficile d'avoir un outil de blogging qui gère correctement la pagination.... :)

Edgeminded 09/10/2006 15:52

oui... c'est pour cela , entre autre que Edgeminded va migrer début novembre sur une platforme SPIP qui permettra plus d'ouverture aux rédacteurs extérieurs et une mise en page plus graphique. L'équipe de développement prévoie une beta 1 première semaine de novembre. Donc je compte la seconde...

kermess whisper 09/10/2006 15:36

Il y a là plusieurs niveaux de confusion, si je puis me permettre.

 

D’abord une confusion technique. Le handover est certes possible en Wimax (hors réglementation locale), c’est ce que je disais dans mon commentaire précédent. Le problème c’est que handover ne signifie pas mobilité. Le handover permet juste de ne pas perdre la communication lorsque l’on passe d’une cellule à l’autre. Ce serait un peu long à expliquer ici, mais la mobilité, ce n’est pas que ça, c’est le handover plus d’autres fonctionnalités qui sont gérées par toute une pile de protocoles que le Wimax ne contient pas. Ces fonctionnalités seront donc à prendre ailleurs (dans le réseau cœur d’un opérateur, par exemple…).

 

Ensuite, il y a une confusion d’ordre sémantique, qui est liée à la précédente. Le Wimax n’est pas moins cher. Il faut comparer ce qui est comparable. Le Wimax est une technologie d’accès, au même titre que wifi, wcdma, hsdpa, lte, etc. Wimax n’est pas une technologie de réseau de télécom, encore moins de réseau de télécom mobile. Par contre on peut très bien construire un réseau de télécom mobile ayant pour technologie d’accès wifi, wimax, wcdma, hsdpa, lte, etc. Tout ceci pour dire qu’on ne peut pas comparer le coût d’une technologie d’accès au coût d’un réseau. Ca revient à comparer la partie au tout. Et en tant que technologie d’accès, le Wimax n’est en rien moins cher que les technologies d’accès utilisées dans la 3.5G.

 

Par ailleurs, j’avoue que l’argument « cf. les consultants de Forrester » recèle une force et une profondeur qui me laisse quelque peu perplexe, surtout quand on sait que leurs cousins germains de chez Gartner ont pondu il y a 6 mois une analyse diamétralement opposée. Ca en dit long que le crédit qu’on peut apporter à ce genre d’analyse. Les caractéristiques du Wimax auraient-elles à ce point évolué en 6 mois ? Allons…
 


 

Je doute fort que Free propose du MVNO Wimax à court et même à moyen terme. On raconte qu’il est possible que Free ait acquis la seule licence nationale pour ne rien en faire, simplement empêcher un autre acteur de déployer de l’internet national. Donc rien à voir avec de la téléphonie mobile.
 

Mais même : admettons qu’ils l’aient fait en vue de devenir opérateur mobile… Il me semble qu’il y a, depuis quelque temps, une espèce de mode qui consiste à considérer comme parole d’évangile toutes les décisions stratégiques prises par certains nouveaux acteurs ‘sexy’ comme Google, Free, etc. Ces gens-là ont certes de bonnes idées de business en moyenne, mais on ne doit pas en déduire pour autant que leurs idées sont toutes excellentes. Ils peuvent se tromper eux aussi. L’histoire le montre bien : Microsoft a aussi, en son temps, pondu quelques énormes bêtises parmi tous ses beaux succès.
 

Edgeminded 09/10/2006 15:49

Tout d'abord un grand merci pour le temps que vous passez à commenter, avec beaucoup d'arguments, les billets d'Edgeminded.
Je vous rejoins en partie dans votre analyse mais je perciste à penser que les technologies 3G sont des technologies de migration pour les résaux GSM qui n'ont pas été conçus pour autre chose que de la voix. Cette obligation de compatibilité ascendante, que l'on connait bien dans le monde du logiciel, entraine des coùts et des contraintes techniques qui ne peuvent que freiner le déploiement de ces services. IL convient également d'ajouter les 200 milliards d'euros investi en Europe par les opérateurs mobile pour l'acquisition de licences. Si réellement le Wimax se développe aux Etats Unis tel que le pronostique certains experts, il y a un réel danger. Si comme d'autres experts cela ne fonctionne pas et bien nous aurons eu un débat intéressant. Pour ma part je pense que cela rempalcera les technologies actuelle et que nous irons vers des technologies unifiées ubiquitaires.
ps : si vous voulez écrire des billets dans Edgeminded vous êtes le bienvenu. Toutes les opinions sur ces sujets sont ouvertes.

kermess whisper 07/10/2006 12:53

Wimax ne permet pas de faire de la mobilité, uniquement du nomadisme. Je ne parle même pas du fait que la mobilité soit interdite dans certains endroits. Même si elle était autorisée, le coeur de la norme Wimax ne comporte les piles de protocoles nécessaires à de la vraie mobilité, contrairement à des normes nativement conçues pour ça, comme la 3G et ses évolutions (qui au passage ont des débits équivalents au Wimax).
Ceci étant, les opérateurs ont certes compris que la très grosse majorité des utilisateurs ont un comportement de nomadisme, et non pas de mobilité. Dans ce sens, le Wimax a certes une place. Mais ce n'est pas la 'killer' norme qu'on veut bien souvent présenter. Il n'y a aucune raison objective pour ça.

Edgeminded 08/10/2006 19:51

Je ne partage pas votre point de vue car le Wimax supporte le handover et si c'est interdit en France ce n'est pas un problème technique mais de législation. L'autre point concerne les coûts des composants qui sont 50% moins chers en Wimax. Je maintiens donc, et je ne suis pas le seul (cf des consultants de Forrester), que le Wimax est une kiler application. Nous verrons bien ce que va en faire Free...
De plus vu les haut niveau de lobbying de Orange et SFR contre Free et sa licence nationale, c'est que cela représente une menace. Si Free ouvre son réseaux en proposant du "MVNO" Wimax vous allez voir le raz de marée...

Laurent 04/10/2006 22:14

Pour la TVoIP, j'y crois moyen, dans la mesure où - si je ne m'abuse - la bande passante doit être partagée en Wimax. Les capacités de transmission se limiteront à quelques signaux vidéo multicast par cellule dans le meilleur des cas. L'unicast, pas réaliste !

Christian 05/10/2006 07:55

Tu as raison sur de la transmission qualité broadcast et supérieure. La qualité nécessaire à la transmission pour des très petits écrans est moins gourmande en bande passante. De toute manière la vitesse en Wimax est supérieure à celle de la 3G. et les composants sont nettement moins chers ce qui permet de mailler plus le réseau et augmenter le nombre de cellules.

Articles Récents