Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 12:53

C’est un joli coup pour Free qui va renforcer son offre de chaînes en étant le seul FAI à proposer dans son bouquet gratuit les chaînes TF1 et M6 qui avaient jusqu’ici refusées d’être diffusées par les fournisseurs d’accès. Free avait partiellement contourné ce blocage en installant un décodeur TNT dans sa dernière Freebox V5 ce qui permettait malgré tout à ses abonnés d’y accéder.

Mais c’est également dans son offre payante à la demande que Free va marquer sa différence avec Freebox TV qui proposera M6 Vidéo, la chaîne à la demande éditée par le Groupe M6 et les contenus de TF1 Vision.

Une offre renforcée avec M6

Free va pouvoir diffuser cette nouvelle chaîne de télévision à la carte. Concrètement les abonnés Free pourront voir et revoir sur leur télévision des contenus diffusée sur M6 comme des séries à succès tels que Desesperate Housewives 1 2, Commander in Chief, ainsi que des émissions comme Capital, Turbo ou encore E=M6 qui seront accessibles gratuitement.

M6 Vidéo permet à Free de renforcer son offre de programmes à la demande disponible sur la Freebox. Grâce à cet accord Free confirme son avance en étant la seule plateforme sur ADSL à proposer à ses abonnés cette offre de vidéo à la demande.

TF1 Vision sur Freebox TV

Il semble que les relations entre Free et TF1 soient au beau fixe depuis quelques semaines. Cela ce traduit par une arrivée en force des chaînes du Groupe sur Freebox TV.

A partir du 5 Janvier 2007, TF1, Tfou et Odyssée seront accessibles à l’ensemble des abonnés éligibles au service audiovisuel de Free quelle que soit leur version de Freebox.

L’offre de VOD s’élargie également avec TF1 Vision, la chaîne de TV à la demande du Groupe TF1 qui permettra aux abonnés de voir et revoir les programmes déjà diffusés quand ils le souhaitent.

Avec plusieurs centaines de programmes exclusifs disponibles dès le lancement, c’est l’accès à un catalogue important de TF1 Vision qui devient accessible aux abonnés Freebox : films, fictions, séries, spectacles, programmes jeunesses et découvertes.

Les abonnés auront également la possibilité de visionner à la carte, une fois l’émission diffusée les plus grands succès d’audience de la chaîne directement sur leur télé. Cette offre de télévision à la demande renforce l’offre de Free dans ce que l’on appelle le « time shifting » ou regarder ses programme en dehors du sacro saint rendez vous des chaînes broadcast.

Une évolution significative de la position des diffuseurs

C’est un pas important qui est franchi de la part des chaînes de télévisions dans leurs relations avec les FAI car si Free est le premier à en bénéficier il est probable que les offres de TF1 et de M6 se retrouvent prochainement chez autres FAI. Les deux chaînes de TV n’ont en effet aucun intérêt à laisser une exclusivité à Free. C’est également un élément supplémentaire dans la prise de conscience des médias « traditionnels » face à la diffusion de contenus sur Internet que ce soit du Téléchargement légal ou illégal.

Souhaitons que les ayants droits français prennent bien en compte tous ces moyens de diffusion qui en devenant légaux contribueront à faire baisser le Téléchargement illégal et à rétribuer les œuvre audiovisuelles. Pour reprendre les paroles de Michael Boukobza lors des journées des Opérateurs 2006 « les ayants droits en refusant la diffusion des contenus audiovisuels sur Internet sont complices du Téléchargement illégal ». Des propos provocateurs mais globalement assez réalistes si l’on accepte, et c’est mon avis, que l’on ne peut pas protéger les contenus avec de DRM inviolables. Même Bill Gates l’a reconnu récemment dans une interview avec Michael Arrington de Techcrunch US.

Les chaînes de télévision traditionnelles n’ont de toute manière pas le choix car l’arrivée des sites en ligne des producteurs américains fragilise leur position. Si, pour le moment les grands studios n’ont aucun intérêt économique à se priver des revenus générés par les chaînes, leurs offres de VOD en direct avec une chronologie des médias modifiée bouleverse le modèle économique des chaînes. Il faut bien intégrer que si on a souvent plusieurs dizaines de mois entre la diffusion aux Etats-Unis et en France c’est uniquement une question de coût des droits de diffusion.

Devant le peer to peer qui propose bien souvent les séries américaines quelques heures à peine après la diffusion sur leurs réseaux de télévision, les studios ont réagis. Ils proposent sur leurs sites de VOD les séries en temps réel avec la diffusion TV souvent financé par la publicité.

Articles en relation :

TV 2.0 : croissance ou substitution ?

La diffusion sur Internet des séries produites par Disney est un succès

La guerre des géants du logiciel, de l’Internet et des médias est déclarée

Le studio Fox Atomic envisage de devenir une marque à part entière, un prélude pour devenir un diffuseur en ligne et se passer d’intermédiaires ?

Télévision en Peer to Peer s’accélère aux Etats Unis.

Universal Music propose du téléchargement gratuit financé par la pub. Quelles conséquences pour la chaîne de valeur ?

Fox poursuit sa stratégie de diffusion sur Internet avec de nouvelles séries TV sur MySpace.

BitTorrent signe avec 4 nouveaux studios

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents