Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 17:44

En première mondiale, l’opérateur mobile Ten va annoncer demain, 15 février 2007, trois nouvelles offres de services pour ses abonnés : l’accès illimité à Internet, un bouquet de chaîne de télévision sur mobile sans supplément et les SMS gratuits avec les autres abonnés Ten.

Nous avons interviewé Jean Louis Constanza, le patron de Ten pour qu’il nous précise cette offre et il nous livre quelques réflexions de prospective sur le marché des MVNO et sur Ten en particulier.

L’offre d’accès à Internet illimitée.

Ten propose déjà un accès Internet limité compris dans ces forfaits mais il va maintenant proposer à ses clients qui possèdent un téléphone mobile compatible, de pouvoir se connecter à Internet gratuitement et de manière illimitée. Cela est bien sûr restreint à l’accès aux pages web et ne permet pas le téléchargement de contenus lourds comme de la vidéo. Vous ne pourrez donc pas visionner l’interview de Jean Louis sur YouVox Tech depuis votre téléphone portable.

La voix sur IP ne sera pas permise et on imagine aisément que ni Ten ni Orange n’accepteraient ce type de fonctionnalité.

Pour cela Ten s’appuie sur le logiciel Opera et cela nécessite un téléphone supportant Java.

Dans un premier temps il va s’agir d’un test sur les mille premiers clients qui, s’il est concluant, sera étendu d’ici quelques semaines à l’ensemble des abonnés de l’opérateur. D’après Jean Louis Constanza, il s’agit d’une première mondiale

Cela est déjà un pas considérable vers la gratuité d’accès depuis un mobile à des services inclus dans les abonnements Internet et pourrait contribuer au développement d’offres quadriplay auxquelles, d’ailleurs Ten réfléchi déjà. Nous y reviendrons

Une petite étape vers la convergence des moyens d’accès.

Avec cette offre, Ten propose également un service d’email entant et sortant à partir du service de messagerie de son FAI. Donc inutile de passer par une adresse email du type @ten-mobile.com comme cela se fait chez Orange. Les messages simples seront compris dans le forfait et une option payante permettra de gérer les pièces jointes. Attention dans ce cas, car au-delà de 1Mo de transfert, le coût passe au Mo transféré et cela peut chiffrer très vite.

Une offre de télévision ; Channel Ten

L’opérateur démontre, par cette offre, une réelle réflexion marketing. Il ne s’agira pas d’une offre de broadcast comme celles que préparent les autres opérateurs mais en fait de l’accès à un bouquet de podcasts télé et audio. Le service permettra de sélectionner et de télécharger, pendant la nuit, des contenus audiovisuels venant des chaînes du bouquet Ten. Ces contenus seront stockés sur le téléphone et pourront être visionnés n‘importe où y compris hors couverture. Il faut évidemment disposer d’un téléphone avec une carte de stockage pour pouvoir en bénéficier. Cela va ravir les quotidiens du matin payants ou gratuit…

Il ne s’agir donc pas d’une véritable offre de télévision au sens temps réel mais nous sommes persuadé que ce service va trouver son public surtout, comme le dit Jean Louis Constanza, pour des contenus qui se consomment enregistrés (émissions politiques, show …).

Cette offre est basée sur la technologie de PlayFab dont nous avons parlé ici.

Les SMS gratuit de Ten à Ten le eSMS

Il s’agit en fait d’envoi d’email via l’offre précédente habillé en SMS partant du principe qu’un SMS c’est un email « pauvre ». Peut être que cela pourrait entraîner un cercle vertueux de la baisse des prix des SMS qui sont facturés  plus de 100 fois leurs coûts de revient et sont une véritable, voire scandaleuse, vache à lait des opérateurs.

Vers un agrégateur de services multi supports ?

L’étape suivante sera de proposer des contenus premiums à travers Channel Ten. Pour quelque euro de plus, un bon moyen d’augmenter l’ARPU, le MVNO proposera des contenus exclusifs, des clips ou des événements sportifs. Une offre de VOD devrait également voir le jour rapidement.

Le patron de Ten ne pense pas que les offres de télévisions « classiques » sur mobile seront un vrai succès. Il pari sur la spécificité du terminal et cherche à se différentier en proposant des contenus originaux.

L’avenir de MVNO ?

Ten ne se voit pas comme un MVNO mais comme un opérateur de services qui loue des minutes en gros et pense qu’’il y a de la place pour des acteurs à coté des trois grands opérateurs d’infrastructures. Ten ne cherche donc pas à se positionner dans une guerre de prix pure mais dans l’originalité de ses services inclus dans ses forfaits. Quoiqu’il en soit, Jean Louis Constanza pense néanmoins qu’il y aura une consolidation dans ce secteur.

Concernant la mise en vente de Debitel, Ten n’est pas intéressé préférant se positionner vers l’extension des services et la croissance organique plutôt que la croissance externe. Si Ten devait se consolider ce serait plutôt avec un opérateur de médias ou d’Internet mais il s’agit de prospective et rien n’est en cours dans ce sens.

Le futur de Ten

L’objectif de Ten est d’apporter des services innovants, avant les gros opérateurs, en intégrant un apport technologique complémentaire sur les services additionnels. La convergence quadriplay est étudié mais le marché n’est peut être pas encore prêt à l’accepter et cela pourrait être une offre difficile à commercialiser.

En avant première, Jean Louis Constanza nous indique néanmoins que Ten va rapidement proposer des offres couplées avec des FAI permettant aux abonnés Ten de téléphoner en IP sur Internet à proximité de leur set top box.

Le Wimax ?

Le patron de Ten ne croit pas réellement au Wimax en substitution de l’HSDPA car si on veut une couverture totale, le différentiel de prix entre le Wimax et le HSDPA n’est pas suffisant sur un business plan sur 10 ans. Le vrai risque disruptif serait les réseaux mesh qui contourneraient complètement les opérateurs. Mais là également la qualité de service ne serait pas garantie et il n’y croit pas réellement.

Les deux interview de Jean Louis Constanza sont sur YouVox Tech ici.

Article en relation :

Deux services Wimax lancés au Canada préfigurent-il l’offre de Free ? 

Fournisseurs d’accès Internet et opérateurs mobiles, scénario pour une recomposition de la chaîne de valeur.

Free intéressé par la 3G, pourquoi je n’y crois pas.

Le Wimax va-t-il faire exploser l’équilibre entre les opérateurs mobiles et les FAI ?

Free MVNO ? Les raisons d’un revirement

Wifi, Wimax vs UMTS et HSDPA, Bluetooth et autres normes, quel avenir pour nos terminaux nomades ?

Intel a fait la démonstration d’un composant 3G/Wimax/Wifi.

Motorola et le Wimax, est-ce une alternative à la 3G ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents