Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 13:37

La technologie de peer to peer diffusée par BitTorrent est l’une des plus utilisée dans le téléchargement illégal avec celle d’emule-edonkey. Les majors américaines ont donc été souvent en conflit avec l’entreprise californienne même si depuis de nombreux mois le CEO annonçait une version respectant les œuvres protégées par des droits d’auteurs.

Comme nous vous l’avions déjà annoncé en novembre 2006 (ici) BitTorrent Entertainment Network va proposer en téléchargement payant plus 5,000 films, émissions de télé, jeux etc…. Le site en a profité pour changer de design et de logo.

Le secteur est déjà bien encombré par de nombreuses offres de VOD et BitTorrent va devoir affronter à la fois les portails de majors, des éditeurs de jeux et de la distribution comme Amazon sans oublier Apple.

L’originalité de l’offre repose sur le système de distribution en peer to peer qui réduit considérablement les coûts de bande passante pour le distributeur puisque chaque client de BitTorrent devient un fournisseur d’une partie du contenu.

Si cette méthode est bien acceptée par les Internautes dans le cas de partage de fichiers « gratuits », il n’est pas sûr que ce le soit pour des versions payantes si le client n’y trouve pas un avantage.

BitTorrent va retrouver sur ce segment les fondateurs de Kazaa qui viennent de lancer récemment Joost sur une technologie similaire mais avec une finalité différente.

Joost se propose ni plus ni moins d’être le canal + de demain à l’échelle de la planète alors que BitTorrent voudrait être la FNAC en ligne. Il est probable néanmoins qu’au-delà des annonces actuelles on assiste à compétition plus frontale.

La démarche de Joost me semble plus originale que celle de BitTorrent qui ne semble pas apporter grand chose de neuf pour les utilisateurs. Sa technologie étant d’ailleurs déjà reprise par Warner pour distribuer ses propres contenus.

De plus, pour convaincre les studios US de les autoriser à distribuer leurs contenus, BitTorents s’est engagé à mettre en place des DRM si controversées des deux cotés de l’Atlantique. Les clients actuels de BitTorrent ne passeront certainement pas facilement à une version payante bridée par des DRM alors qu’ils disposent déjà de contenus gratuits ouverts.

Les films seront proposés en location sur les bases de 2,99$ pour des vieux titres et 3,99 pour des œuvres récentes. Les contenus pourront être conservés pendant 30 jours mais seulement 24h après le début du visionnage. Les émissions TV et les clips musicaux seront proposées à 1,99$.

Bref rien de bien révolutionnaire et le pari n’est pas gagné pour BitTorrent. Pour le moment avantage Joost.

Article en relation :

BitTorrent lève 20 millions de dollars supplémentaires.

BitTorrent lance un service vidéo en ligne en partenariat avec les majors

Warner Bros adopte le Peer to Peer avec BitTorrent.

BitTorrent signe avec 4 nouveaux studios

Amazon propose le téléchargement de films et de séries TV, restructuration du marché ?

Télévision en Peer to Peer s’accélère aux Etats Unis.

Le groupe Viacom signe avec Joost

TV 2.0 : comment l’Internet cannibalise la télévision

La chronologie des médias en voie de disparition ? Apple tire sur l’ambulance

Télévision en P2P : The Venice Project devient Joost

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents