Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 23:23

NBC Universal et NewsCorp. viennent d’annoncer un accord avec AOL, MSN, MySpace et Yahoo pour créer un site vidéo concurrent de YouTube.

Cela faisait de nombreux mois que ces sociétés étaient en négociation et nous en avions fait l’écho en décembre dernier «  Des grands médias américains pourraient lancer un concurrent de YouTube  »

Les initiateurs de cet accord semblent déterminés à éviter que YouTube devienne un acteur à la hauteur de Google et mettent toutes les chances de leur côté. Ils ont déjà approché les grands annonceurs internationaux comme Cadbury Schweppes, Cisco, Esurance, Intel et General Motors.

Ce nouveau site, qui n’a pas encore été baptisé, devrait héberger des milliers d’heures de vidéos d’internautes mais surtout sera le plus grand site de vidéo à la demande en films et en programmes de télévision.

Au-delà de YouTube c’est également Joost et les initiatives de ce type qui sont visées car ce nouveau site sera un véritable outil de diffusion de contenus. Il semble donc que la prédiction que nous faisions il y a plusieurs mois sur le souhait des grands producteurs de contenus de devenir de diffuseurs directs vers les consommateurs se réalise. « Le studio Fox Atomic envisage de devenir une marque à part entière, un prélude pour devenir un diffuseur en ligne et se passer d’intermédiaires ? »

Jeff Zucker, President et CEO de NBC Universal et Peter Chernin, President et COO de News Corp. ont précisé que le site sera opérationnel dès l’été 2007 avec des centaines de films, de clips et d’émissions télé provenant de 12 réseaux de télévision et de deux studios de production.

AOL, MSN, MySpace et Yahoo vont être les premiers vecteurs de promotion de ces contenus et sont associés étroitement à ce site. Ces leaders Internet touchent près de 96% des consommateurs américains et représentent une alliance qu’il sera difficile de concurrencer. C’est évidemment le marché de la publicité en ligne et Google qui sont dans la ligne de mire de ce regroupement. Avec l’appuie de grands annonceurs, en amont du projet, NBC et News Corp ont prévu que les contenus proposés intégreront plusieurs formats permettant de concevoir de nombreux plans de communication.

Dès le départ, de nombreuses séries à succès seront disponibles comme : Heroes, 24, House, My Name Is Earl, Saturday Night Live, Friday Night Lights, The Riches, 30 Rock, The Simpsons, The Tonight Show, Prison Break, et Top Chef ainsi que des films comme Borat, Le diable s’habille en Prada, Bourne Identity avec tous les bonus présents sur les DVD.

L’étape suivante consistera à acquérir des contenus premium afin d’en faire un véritable place de marché vidéo grand public. Il reste à savoir si les autres studios accepteront de s’associer à cette aventure.

Pour le CEO d’AOL, Randy Falco, cet accord démontre l’importance d’Internet dans la stratégie de distribution des groupes de médias. On pourrait même ajouter dans leur stratégie de domination de la distribution.

Est-ce que cela aura une incidence sur la stratégie de Canal+ dont la maison mère, Vivendi, possède 20% de NBC ? Il est trop tôt pour le dire d’autant que le groupe de médias français avait annoncé son intention de sortir du capital. Avec cette annonce il pourrait être amené à réfléchir car il lui faudra choisir entre cette entente ou se rapprocher d’initiatives comme Joost ou BitTorrent.

Ces contenus seront proposés gratuitement financés par la publicité avec des fonctionnalités sophistiquées de playlist personnalisées, des mashups et des outils de recherché vidéo.

Kevin Johnson, Président de la division Platform et Services de Microsoft précise que cette initiative renforce l’offre de diffusion de contenus à forte valeur ajoutée pour les consommateurs en respectant les mécanismes de protection des droits d’auteurs. Cette position est pleinement partagée par Terry Semel, Président et CEO de Yahoo.

Pour News Corp c’est une très belle victoire dans la guerre que le groupe mène contre YouTube car MySpace va directement bénéficier de cet accord et les 65 millions d’utilisateurs du réseau social vont avoir accès à ces contenus, vont pouvoir les partager, les échanger et les commenter voire de proposer des contenus personnels associés. C’est réellement une nouvelle vie ou une 5ème voie pour la chronologie des médias. Aucune information pour le moment sur la disponibilité de ces contenus pour les utilisateurs de MySpace en dehors des Etats Unis. Quoi qu’il en soit cette annonce va donner des sueurs froides aux autres réseaux sociaux mais surtout aux grands diffuseurs.

Tous les sites rattachés à ces groupes partenaires comme iVillage ou IGN pourront bénéficier de tous les contenus. Chaque partenaire pourra habiller les contenus à sa guise et commercialiser les espaces publicitaires.

Une nouvelle entreprise va être constituée pour gérer ce site Internet et les équipes seront réparties entre New Nork et Los Angeles.

Articles en relation :

La vidéo à la demande et les enregistreurs numériques menacent l’économie des chaînes de télévision

Fox poursuit sa stratégie de diffusion sur Internet avec de nouvelles séries TV sur MySpace.

Le groupe Viacom signe avec Joost

Fox Interactive annonce 40 milliards de pages vues en janvier

Fox poursuit sa stratégie de diffusion sur Internet avec de nouvelles séries TV sur MySpace.

Le studio Fox Atomic envisage de devenir une marque à part entière, un prélude pour devenir un diffuseur en ligne et se passer d’intermédiaires ?

La guerre des géants du logiciel, de l’Internet et des médias est déclarée

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents