Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 18:33

DoubleClick est la société qui a développé Dart, un moteur publicitaire sur Internet qui est devenu l’un des leaders à coté de celui de Google (AdSense). Des rumeurs de plus en plus précises font état d’une possible acquisition de DoubleClick par Microsoft mais AOL et Yahoo seraient également sur les rangs. On sait depuis quelques heures que Google est également de la partie.

DoubleClick est valorisée environ 2 milliards de dollars ce qui ne la met pas à la portée de tous les acteurs internet et il est donc logique que les grands du secteur soient sur les rangs. Ce qui est plus surprenant c’est qu’ils soient tous intéressés et qu’une surenchère soit bien partie.

L’entreprise appartient depuis 2005 à une firme de private equity qui ne se préoccupera donc pas des aspects stratégiques mais se focalisera sur le prix de cession.

Pourquoi DoubleClick ?

En fait cette entreprise est la seule à pouvoir contrer Google sur la publicité en ligne et les autres le savent bien. Celui qui s’emparera de DoubleClick pourra concurrencer efficacement le moteur californien.

Nous avons donc deux types de stratégies : celle de Google qui veut acheter une entreprise pour éviter que les autres ne mettent la main dessus. Et tous les autres qui rêvent de concurrencer Google avec la technologie Dart et les relations privilégiées qu’entretient DoubleClick avec le secteur publicitaire. Cela va être une belle bataille en perspective.

Microsoft est dans une situation délicate car s’il parvient à racheter DoubClick il va être en position de force auprès des agences de communication avec lesquelles traite cette entreprise. A l’inverse il sera en position difficile avec les clients de DoubleClick qui sont ses concurrents sur MSN et notamment avec AOL. Ce dernier est d’ailleurs considéré comme un acheteur potentiel avec lequel il y aurait le moins de perte de valeur.

Quoiqu’il en soit l’intérêt ne va pas retomber car DoubleClick se targue de posséder une gigantesque base de données sur les internautes du monde entier. Des dires de leur CEO, Tim Vanderhook, l’entreprise possède une base de cookies sur tout le monde et partout.

Articles en relation :

- Yahoo ! n’a pas dit son dernier mot !

- Quigo révolutionne la publicité en ligne

- Google pourrait racheter Adscape, spécialiste de la publicité dans les jeux vidéo

- Yahoo et Microsoft sont sous pression après le rachat de YouTube par Google. Analyse des forces en présence.

- Microsoft lance une offensive d’envergure dans la publicité en ligne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents