Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 17:23

Leslie Moonves

Pendant le CES de Las Vegas, Leslie Moonves, le patron de CBS, a présenté un nouveau service proposé avec Sling.

Ce service permettra, par exemple lorsque l’on regarde la TV sur son ordinateur de pourvoir envoyer un extrait de ce que l’on regarde par email. Le patron de CBS a donné comme exemple un match de Super Bawl où un groupe d’ami pourraient s’écahnger des clip de quelques seconde du match. Pour Leslie Moonves il n’y a pas de vieux et de nouveaux médias, il y a juste des médias.

CBS souhaite clairement inscrire son activité dans l’Internet de manière à rendre transparent l’accès aux contenus, quelque soit le terminal sur lequel on se trouve.

Le CEO de Sling, Blake Krikorian, s’est joint à Moonves pour la démonstration de ce nouveau service.

 

Pour ma part je n’appellerais pas cela une killer application et j’espère pour CBS qu’ils ont autre chose pour attirer les clients.

 

Les deux patrons comptent sur ce type de service pour créer du buzz autour des contenus proposés par CBS.

Cela fait un petit peu brouillon. On a l’impression que ce grand réseau américain cherche sa stratégie. Avec des accords avec YouTube et Yahoo, sur la diffusion de contenus CBS est absent des grandes opérations lancées par News Corp ou Disney. La filiale de General Electric et de Vivendi (20%) devrait se préoccuper un peu plus d’Internet si elle ne veut pas laisser distancer.

Articles en relation :

Des grands médias américains pourraient lancer un concurrent de YouTube

L’audience de CBS boostée par YouTube

Youtube vient d’annoncer un accord de diffusion de programmes de CBS

Yahoo va diffuser les programmes d’information des 16 stations de télé locales de CBS

CBS et Fox lancent de nouveaux sites de contenus et de services.

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 11:59

La star Internet du groupe News Corps proposera dès le 11 janvier une version française de son site communautaire.

Une version beta était déjà activée mais la version officielle sera proposée au internaute à partir de demain. La concurrence va être rude avec Skyblog qui vise la même cible de consommateurs que MySpace. Et même si les discours habituels du politiquement correct qui veut que l’on se réjouit toujours de l’arrivée d’un nouveau concurrent qui valide un marché en croissance, il va être intéressant de suivre le positionnement que vont adopter ces deux acteurs. D’après le mesure d’audience de Comscore, Skyblog est très largement le leeader avec 7 millions de visiteurs contre 1,3 pour MySpace France. Nul doute que le géant américain qui regroupe plus de 80 millions d’inscrits au niveau mondial voudra étendre son emprise sur le marché français qui est l’un des plus dynamiques sur les blogs en Europe.

Petit couac, le nom de domaine myspace.fr est enregistré au nom d’une société basée à L’Houmeau dans le 17 et pour accéder à la version française il faut taper fr.myspace.com. Une petite transaction ou un procès en perspective ?

Et vous qu’en pensez vous ?

Articles en relation :

Avec l’opération Youtube, Skyblog se pose des questions sur une possible introduction en bourse ou une alliance.

Fox poursuit sa stratégie de diffusion sur Internet avec de nouvelles séries TV sur MySpace.

MySpace inspire une série TV

MySpace est le leader des sites vidéo devant Yahoo et Youtube

MySpace se lance à son tour dans la vente musique en ligne

MySpace s’installe en Europe

MySpace pourrait intégrer une fonction de recherche

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 19:42

C’est la fin d’une attente insoutenable pour les fans de la pomme. Depuis des mois que le web bruissait de rumeurs sur un Apple mobile. Cette fois-ci c’est la bonne.

Steve Jobs n’aura pas fait trop durée l’attente puisque dès l’ouverture de Macworld qui se tient, comme tous les ans au Moscone Center de San Francisco, le patron d’Apple a confirmé la sortie prochaine d’un mobile sous la marque Apple et de l’ITV.

Jobs a annoncé ni plus ni moins qu’Apple allait réinventer les télécommunications avec ce mobile et la faire le pont entre la télévision et l’informatique avec l’ITV. Sur ce dernier point le pari n’est pas gagné car la bataille va être rude entre les produits de Microsoft, de Sling et autres TiVo ou encore des FAI comme en France, ou même de Cisco et d’Intel.

Article en relation :

Apple et Google négocient autour de contenus pour l’iTV

Apple pourrait présenter ses iPhones en janvier.

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 19:07

Doté d'un écran permettant de lire des vidéos, pour concurrencer l'iPod, Sandisk qui est le  numéro deux aux Etats-Unis souhaite rattraper Apple avec ce nouveau lecteur appelé  "Sansa View".

L’appareil peut stocker 33 heures de vidéo ou 2.000 chansons. Il dispose d'un écran de 4 pouces similaire à celui de l'iPod video mais est équipé d'une mémoire flash de 8 gigaoctets contre un disque dur de 30 ou de 80 gigaoctets pour le baladeur d'Apple.

Le Sansa View devrait être vendu à environ 300 dollars. Le lecteur de Sandisk est par contre doté d'un emplacement mémoire permettant d'étendre sa capacité grâce à des cartes additionnelles.

Sandisk comme les autres concurrents d'Apple (Samsung Electronics, Sony ou Microsoft avec son Zune), peinent toujours pour concurrencer efficacement la firme à la pomme qui détient plus de 70% de parts de marché aux Etats-Unis sur le segment des baladeurs MP3

Articles en relation :

RealNetworks et Sandisk espèrent contrer Apple

Microsoft ne possède pas le domaine Zune.

Samsung prépare un concurrent d’Itune

Sony pourrait lancer un service de Téléchargement de vidéos en ligne en 2007 et concurrencer iTunes

Itune en baisse ou pas ? Il semblerait que les chiffres de Forester aient été mal interprétés.

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 18:21

Dans une présentation au CES, Bob Iger a présenté la nouvelle version de Disney.com.

Le site sera centré sur des contenus vidéos et de jeux, les utilisateurs enregistrés pourront s’échanger et partager des contenus avec leurs amis ou membre de leur communauté, écouter de la musique, se créer des listes d’écoute etc.. Ce nouveau concept est appelé Disney Xtreme Digital. Iger mise sérieusement sur la notion de communautés autour des contenus produit par le groupe pour se distinguer des autres sites comme MySpace où les contenus sont majoritairement produits par les utilisateurs eux-mêmes.

Le communiqué de presse à cette occasion est clair puisqu’il est précisé que le groupe de divertissement compte sur les nouvelles technologies pour étendre la diffusion de ses contenus. Disney a d’ailleurs été l’un des premiers à proposer les téléchargements de vidéo sur Itune. Il convient quand même de préciser que le premier actionnaire individuel de Disney n’est autre que Steve Jobs le patron d’Apple.

Articles en relation :

BitTorrent signe avec 4 nouveaux studios

La diffusion sur Internet des séries produites par Disney est un succès

Télévision en Peer to Peer s’accélère aux Etats Unis.

Téléchargement gratuit : est-ce irréversible ?

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 18:18

Lors d’une séance d’ouverture au CES, le patron de Microsoft est intervenu longuement pour présenter sa vision et la nouvelle stratégie de l’éditeur dans le divertissement.

Le fondateur de géant des logiciels croit que son entreprise peut jouer un rôle majeur dans l’interconnexion de tous les périphériques numériques et que Windows Vista sera le cœur de cette stratégie conçue autour de la TV sur IP et media center, le jeu avec la Xbox et Windows Home server un nouveau périphérique qui ressemble étrangement au concept de ITV d’Apple. Le guerre des set top box n’est pas terminée.

Windows Home Server qui devrait être disponible dans la seconde partie de 2007 est considéré par Microsoft comme un élément clé de cette stratégie. Le responsable des produits grands public de l’éditeur a également annoncé que la Xbox deviendra en fin d’année 2007 une véritable set top box capable de piloter des applications de télévision interactive. Je suis curieux de voir quelle sera la stratégie de l’éditeur qui d’un coté fourni des applications clé en main pour les FAI (à Club Internet en France) et de l’autre développe une stratégie de services en  direct à travers ses propres consoles ou terminaux sous Vista avec des services et contenus motorisés par ses technologies. Cela inclus également le contrôle de la publicité dans les contenus grâces aux technologies acquises avec le rachat de Massive. Microsoft a d’ailleurs rappelé qu’il avait un accord avec Ford pour intégrer ses technologies dans les futurs véhicules de la marque (il y en a un également avec Nissan sur le plan publicitaire pour intégrer la marque Nissan dans des jeux vidéos).

Les vidéos de l’intervention de Microsoft : sur le site de YouVox Tech ici.

 

Partie 1 Intervention de Bill Gates, sa vision.

Partie 2 Suite de la présentation de Bill Gates suivi de la présentation de Vista

Partie 3 Présentation du Media Center suivi du retour de Bill

Partie 4 Toujours la vision de Bill et des produits Microsoft notamment de Home Media Server

Partie 5 Présentation de Zune, des services mobiles et de nouvelles fonctionnalités Xbox

 

Articles en relations :

Nivea va faire de la pub dans le nouveau jeu Splinter Cell Double Agent

Microsoft signe avec Blinkx TV.

Microsoft met la pression sur Youtube et MySpace en diffusant des concerts en « live »

Microsoft lance une offensive d’envergure dans la publicité en ligne.

Microsoft étend ses services dans la publicité en ligne

Microsoft se renforce sur le marché de la publicité en ligne avec Massive.

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 16:11

Je ne vais pas vous faite un énième benchmark sur Vista mais plutôt vous décrire un retour d’expérience sur la mise à jour d’un PC portable récent avec Vista.

Nous traitons peu d’articles sur les logiciels et matériel sur YouVox Tech mais Vista est un cas à part car il s’agit de la plus grosse production de Microsoft depuis XP. Il ne fait aucun doute que d’ici quelques mois la totalité ou presque des PC de bureau ou portable sur le marché soient équipés en standard de Vista. Le succès sera donc naturel par substitution pour Microsoft. Néanmoins il peut s’agir d’un succès en demi teinte car si il a fallut plus de 8 milliards de dollars pour développer ce nouvel OS le géant de Redmond s’attend certainement à ce qui ce soit plus qu’une simple substitution avec XP. Le marché des PC existant pour une mise à jour vers Vista ne doit donc pas laisser Microsoft indifférent.

Faut-il donc sauter le pas ?

Le premier point est de vérifier si votre machine supporte Vista. Un utilitaire sur le site de Microsoft permet cette validation. Je n’ai pas eu à le faire car mon portable a été acheté en juillet 2006 et est Vista compatible.

Tout n’est pourtant pas si simple.

Détails de la configuration : processeur Core Duo T2500 à 2 Ghz, Ram de 1 Go à 667 Mhz, disque de 100 Go à 5400 t/mn, carte graphique Nvidia 7400, écran 1050x1400. Connectique Ethernet, wifi, bluetooth USB2 etc…

La machine a été livrée en standard avec Windows XP pro.

Fort de cette compatibilité affichée, je me suis livré sans état d’âme à une tentative de mise à jour.

Première surprise, la mise à jour est impossible il faut tout réinstaller. Normal j’ai une version Vista édition complète qui demande une réinstallation totale. Je choisi donc de tout réinstaller et donc me voila parti pour plusieurs heures (avec  tous les logiciels à réinstaller).

 L’installation de Vista se passe bien (une heure environ quand même) mais sans souci.

 Je passe ensuite à Office 2003, pas de souci non plus. Il faut quand même réentrer tous les comptes utilisateurs mais bon c’est du temps.

 Première grosse surprise, mon anti virus PCCillin 14 n’est pas compatible Vista. Dommage car mis à jour en aout 2007, il va falloir réinvestir oups… Heureusement Trend Micro, le fournisseur, propose une version gratuite pendant 3 mois d’une release compatible Vista. Je l’installe et tout fonctionne bien. Ouf. J’utilise du coup le firewall de Trend intégré et abandonne Zone Alarm pro.

 J’installe ensuite Everest pour bien contrôler le portable, pas de souci.

 Seconde grosse surprise je découvre que je n’ai pas de son. Les drivers fournis par Microsoft ne sont pas compatibles avec mon équipement. Je me rends donc sur le site du fournisseur pour découvrir que les drivers vista ne sont pas encore disponibles. J’essaie d’utiliser l’exécutable fourni pour XP mais un message d’erreur m’indique l’incompatibilité.

 Gros souci car le son c’est quand même bien utile. Me voici donc à la recherche des drivers sur le site du fabricant de la partie son et j’ai quand même mis deux jours à trouver une solution. En fait exécuter le programme du fabricant du portable en mode XP pour installer les bons drivers. J’ai récupéré le son. Ouf 2

 Tout n’est néanmoins par terminé car les drivers bluetooth ne sont pas compatibles non plus, ni évidemment la suite de Nokia (en particulier le drivers USB) qui me permettait de synchroniser mon téléphone mobile. Là j’ai perdu beaucoup.

 Concernant la consommation, j’ai noté une perte de 30 mn d’utilisation sur un peu plus de 3 heures ce qui est très significatif. Bilan provisoire mitigé donc.

 L’interface Vista.

 Je dois dire que cette interface me laisse très circonspect. J’utilisais avant XP avec les couches logiciels de Windowsblinds et Iconpackager qui permettent des personnaliser ses fenêtres et ses iconx. J’avais donc déjà un look à la Vista avec les bords de fenêtres transparents, des icons personnalisés etc.. Cela fonctionne très bien avec des cartes graphiques d’ancienne génération. Je m’attendais donc à trouver avec Aero (l’interface graphique de Vista) une grosse évolution. Quelle déception !

Copie d'écran de mon bureau avec Vista.

Je n’ai pratiquement pas d’amélioration visuelle par rapport à mon XP personnalisé avec Windowsblinds, mais une perte de performance significative en rapidité et autonomie.

Il y a quelques fonctions nouvelles mais très insuffisantes par rapport au 8 milliards de dollars investis dans Vista. Même si le système d’exploitation est parait-il plus robuste, au niveau utilisateur, c’est décevant. Seul l’affichage des dossiers est un peu plus travaillé.

Il y a ces fameux gadgets qui s’affichent dans une barre verticale. Après quelques jours je les ai supprimés car cela prend des ressources et ne sert à rien.

La visualisation 3D. Pas très fonctionnelle non plus. Je ne m’en sers déjà plus.

La plupart des logiciels auxquels j’étais habitué fonctionnent mal avec Vista. Exemple Core Media Player. Il fait basculer automatiquement Vista en mode normal car ne supporte pas Aero. Idem pour certain logiciels Adobe de retouche d’image. Je n’ai pas investi dans les dernières versions c’est ce sera le cas de beaucoup d’utilisateurs.

L’espace disque. Avec XP j’utilisais environ 10 Go d’espace disque pour Windows et les logiciels. Avec Vista compter 5 à 6 Go de plus. (c’est Vista qui demande seul plus de 8 Go)

La mémoire vive. Idem avec Vista environ 350 Mo avec Vista compter plutôt 550Mo. Si on utilise plusieurs applications on atteint vite les 1 Go de RAM.

J’ai également noté une compatibilité étrange entre mon serveur sous XP et le portable sous Vista. Si auparavant l’accès aux fichiers et différents espaces de mon serveur étaient totalement transparents, maintenant il faut parfois m’y reprendre à deux fois pour une simple synchronisation de porte documents. Curieux ? Les échanges de données entre les deux machines me semblent également plus lents mais c’est peut être subjectif.

Le nouvel OS n’est pas non plus exempt de bug puisque j’ai plusieurs fois planté avec le lecteur multimédia MS player.

Sans compter des logiciels qui ne fonctionnent tout simplement pas sous Vista, c’est le cas de l’un de mes outils de simulation financière. Gros souci…

 

Visualisation de mon bureau sous XP avec personnalisations

Conclusion

Même si vous avez un portable récent je vous déconseille de mettre à jour sous Vista tant que votre fournisseur de PC n’aura pas tous les drivers disponibles. Sinon vous vous exposez aux risques de perdre des fonctionnalités importantes voire de dégrader largement certaines performances. C’est mon cas puisque le driver graphique est fourni par Microsoft et j’attends les mises à jour Nvidia pour retrouver toutes les fonctionnalités de mon écran. Même chose pour la gestion physique de certaines fonctions du portable (gestion du son par touches…) qui demandent des utilitaires qui ne fonctionnent pas sous Vista.

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 10:30

Le géant de Redmond compte s’appuyer sur les données collectées la messagerie Hotmail. Microsoft n’a jamais réussi à concurrencer efficacement Google. L’éditeur a commencé à compiler les données personnelles des 263 millions d'utilisateurs du service Hotmail et enregistre les entrées passées sur son propre moteur de recherche, msn.com. Cela va lui permettre de créer des profils de consommateurs et de cibler les préférences de clients potentiels pour les annonceurs.

Microsoft poursuit son offensive après les essais de monétisation d’espaces publicitaires dans le jeu vidéo Spinter Cell avec Nivéa (ici)

Articles en relation :

Nivea va faire de la pub dans le nouveau jeu Splinter Cell Double Agent

Microsoft lance une offensive d’envergure dans la publicité en ligne.

Microsoft étend ses services dans la publicité en ligne

Microsoft étudie la possibilité d’élargir son offre publicitaire aux médias traditionnels

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 12:53

C’est un joli coup pour Free qui va renforcer son offre de chaînes en étant le seul FAI à proposer dans son bouquet gratuit les chaînes TF1 et M6 qui avaient jusqu’ici refusées d’être diffusées par les fournisseurs d’accès. Free avait partiellement contourné ce blocage en installant un décodeur TNT dans sa dernière Freebox V5 ce qui permettait malgré tout à ses abonnés d’y accéder.

Mais c’est également dans son offre payante à la demande que Free va marquer sa différence avec Freebox TV qui proposera M6 Vidéo, la chaîne à la demande éditée par le Groupe M6 et les contenus de TF1 Vision.

Une offre renforcée avec M6

Free va pouvoir diffuser cette nouvelle chaîne de télévision à la carte. Concrètement les abonnés Free pourront voir et revoir sur leur télévision des contenus diffusée sur M6 comme des séries à succès tels que Desesperate Housewives 1 2, Commander in Chief, ainsi que des émissions comme Capital, Turbo ou encore E=M6 qui seront accessibles gratuitement.

M6 Vidéo permet à Free de renforcer son offre de programmes à la demande disponible sur la Freebox. Grâce à cet accord Free confirme son avance en étant la seule plateforme sur ADSL à proposer à ses abonnés cette offre de vidéo à la demande.

TF1 Vision sur Freebox TV

Il semble que les relations entre Free et TF1 soient au beau fixe depuis quelques semaines. Cela ce traduit par une arrivée en force des chaînes du Groupe sur Freebox TV.

A partir du 5 Janvier 2007, TF1, Tfou et Odyssée seront accessibles à l’ensemble des abonnés éligibles au service audiovisuel de Free quelle que soit leur version de Freebox.

L’offre de VOD s’élargie également avec TF1 Vision, la chaîne de TV à la demande du Groupe TF1 qui permettra aux abonnés de voir et revoir les programmes déjà diffusés quand ils le souhaitent.

Avec plusieurs centaines de programmes exclusifs disponibles dès le lancement, c’est l’accès à un catalogue important de TF1 Vision qui devient accessible aux abonnés Freebox : films, fictions, séries, spectacles, programmes jeunesses et découvertes.

Les abonnés auront également la possibilité de visionner à la carte, une fois l’émission diffusée les plus grands succès d’audience de la chaîne directement sur leur télé. Cette offre de télévision à la demande renforce l’offre de Free dans ce que l’on appelle le « time shifting » ou regarder ses programme en dehors du sacro saint rendez vous des chaînes broadcast.

Une évolution significative de la position des diffuseurs

C’est un pas important qui est franchi de la part des chaînes de télévisions dans leurs relations avec les FAI car si Free est le premier à en bénéficier il est probable que les offres de TF1 et de M6 se retrouvent prochainement chez autres FAI. Les deux chaînes de TV n’ont en effet aucun intérêt à laisser une exclusivité à Free. C’est également un élément supplémentaire dans la prise de conscience des médias « traditionnels » face à la diffusion de contenus sur Internet que ce soit du Téléchargement légal ou illégal.

Souhaitons que les ayants droits français prennent bien en compte tous ces moyens de diffusion qui en devenant légaux contribueront à faire baisser le Téléchargement illégal et à rétribuer les œuvre audiovisuelles. Pour reprendre les paroles de Michael Boukobza lors des journées des Opérateurs 2006 « les ayants droits en refusant la diffusion des contenus audiovisuels sur Internet sont complices du Téléchargement illégal ». Des propos provocateurs mais globalement assez réalistes si l’on accepte, et c’est mon avis, que l’on ne peut pas protéger les contenus avec de DRM inviolables. Même Bill Gates l’a reconnu récemment dans une interview avec Michael Arrington de Techcrunch US.

Les chaînes de télévision traditionnelles n’ont de toute manière pas le choix car l’arrivée des sites en ligne des producteurs américains fragilise leur position. Si, pour le moment les grands studios n’ont aucun intérêt économique à se priver des revenus générés par les chaînes, leurs offres de VOD en direct avec une chronologie des médias modifiée bouleverse le modèle économique des chaînes. Il faut bien intégrer que si on a souvent plusieurs dizaines de mois entre la diffusion aux Etats-Unis et en France c’est uniquement une question de coût des droits de diffusion.

Devant le peer to peer qui propose bien souvent les séries américaines quelques heures à peine après la diffusion sur leurs réseaux de télévision, les studios ont réagis. Ils proposent sur leurs sites de VOD les séries en temps réel avec la diffusion TV souvent financé par la publicité.

Articles en relation :

TV 2.0 : croissance ou substitution ?

La diffusion sur Internet des séries produites par Disney est un succès

La guerre des géants du logiciel, de l’Internet et des médias est déclarée

Le studio Fox Atomic envisage de devenir une marque à part entière, un prélude pour devenir un diffuseur en ligne et se passer d’intermédiaires ?

Télévision en Peer to Peer s’accélère aux Etats Unis.

Universal Music propose du téléchargement gratuit financé par la pub. Quelles conséquences pour la chaîne de valeur ?

Fox poursuit sa stratégie de diffusion sur Internet avec de nouvelles séries TV sur MySpace.

BitTorrent signe avec 4 nouveaux studios

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article
20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 19:07

Interventions de Cedric Maloux d’AllPeers, de Tarik Krim de Netvibes et de Bernard Liautaud de Business Object et d’une jeune pousse qui développe un logiciel de recherche dans la vidéo. Le tout modéré par Rodrigo.

Bernard Liautaud

Les conseils de Bernard Liautaud sont à prendre en compte peut être plus attentivement que les autres intervenants qui sont encore des start up alors que Business Object est devenu un acteur majeur de la business intelligence. Sa perception de la vente est particulièrement intéressante et doit nous faire réfléchir lorsque nous cherchons en permanence à proposer des produits ou services aboutis. En résumé il nous indique que les premières ressources à embaucher sont les commerciaux. IL vaut mieux avoir un produit moyen et un bon marketing et des bons vendeurs qu’un super produit que personne ne connaît et ne vend correctement.

Il est fondamental d’être aux Etats-Unis avant tout autre marché spécialement dans les technologies car le marché est aux US qui adoptent plus rapidement des produits innovants.

A méditer donc.

La vidéo de ces interventions :

Articles en relation :

Web 3 intervention d’Alexis Helcmanocki de la société Ipsos

La télévision en P2P fait son buzz au web3

Les jeunes et la télévision délinéarisée

L’indexation vidéo, avenir de la TV 2.0 ?

Le financement des talents vidéo du web en question

Web 3 le show de Dave Sifry, fondateur de Technorati

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

Articles Récents