Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

18 avril 2006 2 18 /04 /avril /2006 12:09

 IDF 2004 - Logo WiMAX

Une initiative lancée au Québec fin mars par deux opérateurs, pourrait nous éclairer sur les services que Free compte lancer avec sa licence Wimax suite à l’annonce surprise de ce mois.

Bell Canada et Rogers Communications ont lancé le 31 mars deux nouveaux services Internet « haute vitesse » : Sympatico Haute vitesse Nomade, téléphonie pour Bell, et Internet Portable, pour Rogers. Ces deux services risquent de rendre obsolètes les services payants d'accès sans fil dans les zones d'accès Wi-Fi au prix fort dans les cafés et les aéroports ont mis en place ces dernières années.

Enfin, ces deux nouveaux services pourraient remplacer, à moyen terme, l'offre Internet haute vitesse nouvellement offerte par les réseaux de téléphonie cellulaire 3G aux utilisateurs d'appareils portables.

Les services de Bell et de Rogers, comme pour celui annoncé par Free, nécessitent l'achat d'un modem spécifique que l'on branche à son ordinateur et qui assure un accès sans fil au réseau Internet.

Ces deux services se posent en sérieux concurrents des services payants des zones Wi-Fi de nombreux hôtels, cafés et restaurants. Ils ne sont pas limités à un lieu précis, mais à une zone. Ils n'obligent pas le consommateur à souscrire un autre forfait que celui déjà payé à la maison (pour Free on ne sait pas encore).

À moyen terme, ces deux services pourraient aussi remplacer les services d'accès Internet des exploitants de téléphonie cellulaire. Ils offrent des vitesses d'accès trois à six fois plus rapides que celles des réseaux 3G des opérateurs canadiens et de ceux offerts par le HSDPA. On s'attend à de plus grandes vitesses dans l'avenir et à l'apparition de téléphones, d'assistants personnels et d'ordinateurs portables intégrant directement des puces WiMax qui permettront une connexion Internet sans fil.

À l'heure actuelle, l'accès aux services de Bell et de Rogers nécessitent un ordinateur et un modem, qu'il faut transporter; mais quand les appareils munis de puces WiMax seront sur le marché, les internautes auront tout intérêt à s'en procurer, car ils n'auront plus à payer de forfaits Internet sur cellulaire en plus de ceux facturés à la maison. Ils pourront se contenter d'un forfait Internet universel.

Prix élevés et lacunes

Bien qu'intéressants, ces deux services de Bell et de Rogers présentent quelques lacunes. Ils sont proposés à des prix nettement plus élevés que les forfaits Internet haute vitesse résidentiels traditionnels. Ils offrent également des vitesses de transmission plus faibles que ceux-ci tout en imposant des limites de téléchargement et d'envoi de données.

De plus, la technologie utilisée par Inukshuk n'a pas été conçue pour offrir des transmissions lorsque l'utilisateur est en déplacement. Généralement, celui-ci ne peut donc pas accéder à Internet lorsqu'il se trouve dans un train, un autobus ou une auto roulant à vitesse élevée. Toutefois, dans l'avenir, cette technologie évoluera de façon à le permettre.

Enfin, l'utilisateur doit trouver une prise de courant pour brancher son modem. "Cet inconvénient disparaîtra l'an prochain avec des modems fonctionnant avec des batteries

Bell peaufine son offre et Rogers arrive

Selon Bell, Sympatico Haute vitesse Nomade s'adresse avant tout à ceux qui recherchent haute vitesse et mobilité. Mais ce service devrait aussi lui permettre de conquérir de nouveaux abonnés dont la résidence est située loin de ses centrales de communication et qui n'avaient donc pas accès à la haute vitesse jusqu'ici."

Pour ce qui est des tarifs et de la vitesse offerte, rien n'est fixé de façon définitive, c’est une période d'apprentissage

Quant à Rogers, ce nouveau service lui ouvre les portes du marché de la haute vitesse au Québec, et peut être davantage. L'exploitant est désormais en bonne position pour proposer une offre quadruple de services numériques combinant la téléphonie résidentielle et la téléphonie sans fil, déjà offertes, avec l'accès Internet et la télévision.(ça vous rappelle rien ?)

"Nous préparons au Québec des forfaits groupés, reconnaît Terry Canning, vice-président et directeur général des Services Internet de Rogers. Nous n'écartons pas non plus la possibilité d'utiliser le réseau d'Inukshuk pour offrir plus tard d'autres services comme la téléphonie IP", et par conséquent, la télévision sur IP.

À noter qu'avec l'arrivée d'Inukshuk, Bell, Vidéotron, Rogers et TELUS ne seront plus les seuls à offrir des forfaits combinant quatre services, puisque de plus petits opérateurs pourront louer le réseau d'Inukshuk et proposer eux aussi de tels services.

Deux exemples de tarifs : 

  • Deux offres, l'une de 45 $ par mois avec des vitesses théoriques de téléchargement maximum de 512 Kbs et d'envoi de 128 Kbs, et l'autre à 60 $ et qui propose des vitesses de 3 Mbs en téléchargement et 384 Kbs en envoi. Pour les deux services, le client doit débourser 250 $ pour l'achat du modem ou 99 $ s'il choisit un abonnement de deux ans. Ces coûts imposent une limite de données que l'on peut télécharger et transmettre. Les limites sont de 4 Go pour le premier forfait et 60 Go pour le deuxième.
  • Rogers Communications : service à 49,95 $ par mois avec des vitesses de 1,5 Mbs en téléchargement et 256 Kbs en envoi. Le consommateur doit payer 99,95 $ pour son modem en signant un contrat d'un an, et défrayer des coûts d'envoi de 9,99 $. Des limites de téléchargement et d'envoi de 30 Go sont imposées. 

Cela nous donne un exemple de ce que pourrait faire Free avec sa licence Wimax. On comprend que les autres opérateurs Internet et mobiles contestent sa licence. Tout sera bon pour freiner le développement de ce type d’offre pour les concurrents de Free.

Article repris et adapté du site de Jérôme Plantevin

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents