Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 22:27

J'ai interviewé, pour YouVox Tech, Alexandre Farro, le président et co-fondateur de Tivipro dans ses locaux parisien le lendemain de l’annonce du lancement officiel du site.

Alexandre revient en détail sur le projet et son origine

L’objectif de Tivipro est d’être une plateforme de vidéos pour les professionnels, qui ouvre avec plus de 1000 interviews disponibles. La stratégie de lancement a été volontairement retardée afin de proposer ce volume de contenus représentatifs sur un nombre importants de segments professionnels visés.



L’idée de Tivipro est venue de l’activité d’origine de la société SoPlease qui effectue des prestations professionnelles dans les salons. L’idée est venue naturellement de créer une chaine de télévision sectorielle.

Tivipro maîtrise la ligne éditoriale de la chaine en opposition aux sites d’hébergement comme YouTube. Il ne s’agit donc pas d’un YouTube version professionnelle mais bien d’un média sectoriel.

Ce n’est pas une plateforme pour que les entreprises créent leurs propres chaine mais Tivipro se considère comme un média et à terme, il est prévu que les contenus soient diffusés en IPTV. Des contacts sont déjà entamés dans ce sens.

L’objectif sur 2007 est d’accélérer la vitesse de captation des contenus afin de réellement devenir un média en ligne de référence.

La répartition des contenus est très vaste et est fonction des calendriers des salons professionnels.

Après la largeur de l’offre Tivipro vise maintenant la profondeur de l’offre. Il semble que la start up rencontre un grand succès dans les salons vis-à-vis des professionnels qui veulent être interviewés sur le média.



Le modèle économique.

 

Le modèle est basé sur deux axes principaux : la publicité et le référencement des entreprises, une sorte de pages jaune en vidéos.

Dans la phase actuelle les entreprises vont disposer des interviews réalisées par les équipes de Tivipro. Dans la phase deux, les clients pourront uploader leurs propres contenus professionnels pour mettre en valeur leurs entreprises.



L’équilibre financier est visé dès la première année d’exploitation ce qui a certainement convaincu les investisseurs qui ont rejoints la société comme Pierre Bilger, l’ancien PDG d’Alsthom.

Une seconde levée de fonds est néanmoins envisagée fin 2007 afin de développer l’international sur 2008 avec une priorité sur les grands pays d’Europe comme l’Allemagne ; la Grande Bretagne et l’Espagne

Article en relations :

Lancement de TiviPro, une chaîne de télévision sur Internet pour les entreprises et les collectivités

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Reportage
commenter cet article
17 octobre 2006 2 17 /10 /octobre /2006 14:28

Lancer en 2006 une activité d’enchères en ligne avec l’hégémonie mondiale d’Ebay, il faut être sûr de son modèle économique. Jérôme Barrier l’un des fondateurs nous présente la société.

L’idée de créer une activité d’enchères en ligne est venue du constat que le leader du secteur avait encore des carences dans ses services et que la mise en relation de vendeurs et d’acheteurs pouvait être améliorée en tenant compte des fonctionnalités du Web 2.0.

Les services d’enchères en ligne existant ont misé sur le volume d’objets et le plus grand trafic possible. Cette stratégie, très intéressante pour le site réduit naturellement le service aux utilisateurs. Les produits sont noyés dans la masse et le vendeur n’est pas du tout acteur de sa vente. La position presque monopolistique d’un acteur rend également la modération tarifaire plus délicate et Ebay a augmenté drastiquement ses tarifs pendant l’été. Un challenger est donc souhaitable pour équilibrer. Place des ventes souhaite être celui là pour le marché français.

La présentation de l’entreprise par Jérôme Barrier :

Le positionnement de Place des ventes.com est de permettre aux vendeurs d’animer des séances de ventes à l’instar de salles des ventes réelles. Le vendeur peut être maître de l’organisation de ses ventes par types d’objets (des assiettes) ou par thématique (objets de cuisine). Il existe donc différentes formules en fonction des objets et de la manière d’animer la vente pour les professionnels et les particuliers.

Les évolutions fonctionnelles et une levée de fonds sur 2007

Les différents modes de ventes

1) une séance de vente aux enchères de 2h pour 1€

2) La location d’un espace de vente. Le principe est le même que pour la location d’un espace à prix fixe sur une brocante, par exemple. De cette manière un vendeur peut choisir de mettre en vente 10 PC pendant une semaine et 10 téléviseurs la semaine suivante. Le prix est de 5cts d’euro par jour par objet.

3) La séance de vente directe pour les professionnels. Dans ce cas place des ventes contrôle l’identification de l’entreprise. Dans le cas le tarif est calculé sur une commission sur les ventes.

Cette répartition a été faite après analyse des besoins, pour les particuliers qui souhaitent avoir combien coute la totalité de leur opération de vente et pour les professionnels qui n’ont pas nécessairement envie d’avoir des coûts fixes dans leurs transactions.

Une démonstration fonctionnelle du site

Une démonstration de la mise en vente

Un peu de technique

Le site a bénéficié des dernières technologies de développement web, notamment AJAX afin d’offrir un niveau de services et de confort conforment aux attentes des utilisateurs.

Le site dispose par exemple d’un agenda qui permet de suivre ses ventes et surtout les réservations des créneaux de séances aux enchères.

Le choix géographique.

La stratégie actuelle de l’entreprise est de se concentrer sur le marché français et même si il est prévue une levée de fonds en 2007, celle-ci servira à consolider sa position sur la France et non pas à une expansion internationale.

Jérôme Barrier mise sur la proximité des services aux utilisateurs avec un suivi personnalisé pour les professionnels afin de les assiter dans la commercialisation de produits sur Place des ventes plutôt que sur le volume. Une des cibles prioritaire est les grands comptes qui ont plusieurs dizaines de milliers d’article à vendre et qui souhaitent ajouter un canal de distribution à leurs magasins physiques ou en ligne. Place des ventes peut être également un site de déstockage pour des enseignes spécialisées.

Souhaitons donc bonne chance à ces entrepreneurs dans leur démarche et je reviendrai les interviewer dans l’année 2007 pour faire le point sur leur progression.

Lin sur le site www.placedesventes.com

Christian Jegourel

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Reportage
commenter cet article

Articles Récents