Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 17:47
L’entreprise créée par les anciens fondateurs de Skype et Kazaa, vient de recruter un vétéran de l’industrie des télécommunications et des médias broadcast. Michelangelo Volpi a passé 13 années chez Cisco dont 5 en tant qu’interlocuteur de câblo-opérateurs comme Comcast.

Pour faire venir un dirigeant d’un groupe comme Cisco, les arguments financiers ne sont pas suffisants et la stratégie de Joost a dû convaincre Volpi.

C’est justement sur la stratégie que le nouveau CEO c’est prononcé dès son arrivée en spécifiant certains points qui avaient pu nous échapper mais qui sont très importants.

De notre point de vue, jusqu’ici Joost était une sorte de Canal+ à l’échelle mondiale qui s’appuyait sur une technologie peer to peer pour diffuser des contenus vidéo sans avoir à payer les coûts de bande passante comme doivent le faire YouTube ou DailyMotion.

Les déclarations de Volpi remettent les choses à leur juste place et il semble bien que la start up anglaise qui vient de lever 45 millions de dollars vise un marché bien plus important comme fournisseur de technologie de diffusion multi plateforme.

Volpi a déclaré, ni plus ni moins, que la télévision traditionnelle était condamnée et que Joost voulait « attirer le cœur et l’esprit » des consommateurs qui se désintéressent de la télévision. Pour le moment rien qu’un beau discours marketing.

Le plus intéressant est venue ensuite lorsqu’il a précisé que Joost était une brique logicielle pouvant être intégré dans une multitude de plateformes : set top box, télévisions, téléphones mobiles et plus largement tous les terminaux pouvant diffuser des flux vidéos.

Il s’agit donc à la fois d’un service de diffusion de contenus et de la fourniture de technologie à des tiers.

Si l’initiative est évidemment très intéressante sur le plan stratégique il n’est pas sûr que des opérateurs, ADSL, Câble ou téléphoniemobile soient d’accord pour se lier avec une entreprise qui potentiellement est leur concurrente dans la diffusion de contenus audio visuels. C’est d’ailleurs le problème que rencontre Microsoft avec MS TV qui a été abandonné par Viacom aux Etats-Unis et bientôt par NeufCegetel qui a repris ClubInternet ainsi que par Ya.com racheté hier par Orange.

D’une manière générale les initiatives de concentration verticale « à la Google » vont trouver leurs limites dans la capacité de certaines entreprises à être à la fois juge et partie. Lorsque Yahoo rachète Right média pour contrer Google avec Doubleclick suivi de WPP qui prend le contrôle de 24/7 Real Média, de Microsoft avec AQuantive… Les annonceurs et les publicitaires ne s’enfermeront pas avec une entreprise pour gérer leurs campagnes… Ou alors cela voudrait dire qu’un client WPP s’appuierait sur les technologies détenues pas le groupe ? Qu’en seraient-ils des sites qui ont fait un autres choix technologique ? La technologie finirait par conditionner le plan média plus que l’objectif de conquête de clients. Pas sûr que les annonceurs apprécient….

Il faut reconnaître que Joost est néanmoins plutôt bien parti avec 45 millions de dollars, un CEO de dimension et de vision internationale et déjà des clients et partenaires comme Microsoft, Sony, United Airlines…

Volpi a également détaillé les initiatives en cours au niveau publicitaire pour Joost qui a commencé à mettre en place des publicités cliquables et qui souhaite utiliser tout le potentiel de la télévision IP.

Reste à savoir si cette vision de précurseur, que nous partageons totalement, ne sera pas en conflit avec les opérateurs de réseaux –câbles ou ADSL- et si Joost ne sera pas marginalisée comme l’est Skype par les offres de téléphonie IP incluses dans les forfaits d’abonnement.

Nous sommes également totalement en phase avec les propos de Volpi qui défini la télévision sur IP comme un marché de masse dont les modèles économiques seront beaucoup plus proches, en termes de niveaux de revenus, de la télévision que de l’internet. « Ce ne sont pas des bannières ou des spots traditionnels qui seront proposés en télévision sur IP mais des modèles hybrides permettant de mieux contextualiser la publicité et d’offrir une interaction avec le consommateur ».

Tout ne peut pas rester gratuit éternellement….

Articles en relations :

- La triangulation publicitaire, un nouveau concept de campagne multi supports

- IPTV : Joost, Babelgum et BitTorrent, état des forces en présence

- Yahoo répond à Google et rachète Right Media 680 millions de dollars

- TV 2.0 : la publicité à l’heure du "permission marketing"

- Le rachat de DoubleClick, par Microsoft ou Google, peut-il changer la face de la pub sur Internet ?

- Google test la publicité dans le flux vidéo

- BitTorrent prépare un service similaire à Joost

- Joost monte en puissance à 2 mois du lancement

- Le groupe Viacom signe avec Joost

- Joost et TV5 Monde signent un accord de diffusion

- Joost signe avec de gros annonceurs internationaux

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Analyse-Stratégie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents