Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 19:28

 

Le numéro deux mondial, derrière Youtube, vient d’annoncer une nouvelle levée de capitaux pour 25 millions d’euros. C’est une somme record pour la France, habituée à des tours de table inférieurs à 10 millions.

Le problème de la rentabilité demeure pourtant car les 7 millions levés il y a un an ont déjà été engloutis. Nous avions déjà posé la question de la rentabilité possible des sites d’hébergement vidéo face aux coûts gigantesques de la bande passante.

Le discours de la start up est que ce nouvel apport d’argent frais va permettre d’atteindre la rentabilité sous deux ans en intégrant des formats publicitaires innovants.

Mais comme les nouveaux entrants comme Joost, le marché rentable se situe sur les contenus professionnels, seuls capables d’attirer les audiences nécessaires à la rentabilité par la publicité.

Et si ce schéma se vérifie, l’initiative des grands groupes américains avec Hulu risque de nuire à DailyMotion et YouTube. Si les contenus à forte valeur ajoutée sont disponibles sur des sites de diffusions spécialisés, il sera difficile à des sites de partage de s’aligner sur leurs coûts d’exploitation s’il faut ajouter la bande passante consommée par les millions d’internautes pour des vidéos sans valeur.

Car la vraie question commence à être posée. Est-ce que les audiences non qualifiées de centaines de millions d’internautes sur MySpace et autres sites communautaire peut être monétisé en regard des investissements ? Pour MySpace la réponse est certainement oui car il s’agit de données « légères ». Pour les sites vidéo, c’est autre chose….

La grande bataille ne fait que commencer entres les différents acteurs et il n’est pas sûr que les premiers entrants soient les gagnants. Les médias traditionnels, et particulièrement les acteurs du secteur audiovisuel, réagissent et comptent bien investir le marché de l’IPTV. C’est certainement sur ce terrain que la rentabilité sera trouvée et DailyMotion annonce déjà des fonctionnalités permettant de visionner les vidéos hébergées sur le site, directement sur son téléviseur via les différents box de nos FAI. Là encore ces derniers vont tout faire pour conserver le « contrôle » du consommateur.

L’offre de Free qui propose de créer sa propre télévision va donc être confrontée à des offres comme celle de DailyMotion. Mais le FAI cherchera certainement à favoriser ses clients en leur proposant des services complémentaires.

Les chaînes de télévision, qui dépensent des centaines de millions d’euros dans l’achat de programmes ne vont pas non plus être enchantées de l’arrivée de ces acteurs sur le petit écran. Elles aussi, à l’instart de WAT/TF1 cherchent l’eldorado.

Une certitude tout le monde ne sera pas à l’arrivée.

Articles en relation :

- YouTube, Guba, Vpop.tv … le marché de la vidéo partagée est-il viable ?

- DailyMotion renforce sa protection contre les contenus illégaux

- Daily Motion ajoute des contenus exclusifs

- Daily Motion accélère son développement international et lance un mini site dédié à l’iPhone

- DailyMotion : les perspectives avec son PDG en vidéo

- De la pub en transparence sur YouTube, la dernière cartouche de Google ?

- MySpace lance une plateforme de télévision

- Joost : Le nouveau CEO dévoile la stratégie et les projets de la start up

- Google test la publicité dans le flux vidéo

- De Hollywood à Vuguru... tous les chemins mènent à la VOD

- NBC, News Corp, AOL, MSN, Yahoo, tous unis contre YouTube

- BitTorrent signe avec 4 nouveaux studios

- Viacom réclame 1 milliard de dollars à YouTube

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents