Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Stratégie Media Telecom Internet
  • : stratégie médias internet telecom
  • Contact

Recherche

Rester en contact

  Christian Jegourel

 

    

15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 21:33

 

Nous avons rencontré l’un des co-fondateurs de Gloobot, un moteur de recherche immobilier. Gérald Poitevineau nous présente l’activité de la start up.

 

Gloobot est un moteur de recherche qui indexe plus de 3,7 millions d’offres immobilières dans la plupart des sites français. Que ce soit des sites dédiés ou des sites d’agences immobilières, le moteur est capable de balayer plus de 3,7 millions d’annonces sur internet et d’afficher les résultats sous une seule interface. Si l’on a déjà recherché un bien immobilier on comprend tout de suite l’avantage.

Gloobot fait parti d’un projet plus vaste bâti autour de technologie de veille sur internet et l’équipe rassemblée par Gérald Poitevineau compte proposer d’autres applications sectorielles autour de leurs développements.

Le secteur immobilier paraissait porteur pour ce type de moteur de recherche et Gloobot est une application dédiée de la technologie développée par l’équipe.

Le résultat est alléchant car cela permet de visualiser en une seule application le marché des annonces avec une sélection en langage naturel sur des critères qui sont parfois absents de l’annonce d’origine. Gloobot a développé une norme qui lui permet de retrouver dans les annonces des éléments qui ne sont pas toujours identifiés comme critère par le site d’origine (cheminée, parking ….). De cette manière, il est possible dans Gloobot de sélectionner des annonces avec les mêmes critères quels que soient les sites d’origines.

C’est ce qui différentie Gloobot d’un Google ou d’un Yahoo c’est que le moteur est totalement dédié et se comparerait plus à un KelJob spécialisé dans l’immobilier. Gérald n’aime cependant pas la comparaison car Gloobot n’est pas un agrégateur d’annonces mais plutôt un métamoteur de recherche.

Gloobot fait également de la similarité dans les annonces et supprime le doublonnage. Dans les faits, si un même bien est proposé sur plusieurs sites, par plusieurs agences, Gloobot est capable de faire le dé doublonnage même si l’annonce est rédigée de manière différente.

La plupart des informations immobilières étant gratuites à l’accès, le moteur balaye l’essentiel du marché.

Le projet a représenté deux ans de développement à deux personnes et l’équipe s’est étoffée récemment avec deux autres ressources supplémentaires.

Le service est ouvert depuis le 15 octobre 2007 en version beta. Le dé doublonnage n’est pas encore utilisable mais le sera très rapidement.

Tout un tas de fonctionnalités comme des tags sont également disponibles permettant de sélectionner des critères personnalisés, une fonction géographique permet d’étendre le champ de recherche à une zone circulaire qui va automatiquement intégrer les communes concernées…

 

Le modèle économique.

Comme Google, Gloobot se rémunère sur la publicité mais le moteur ne souhaite pas se substituer aux sites d’annonces et va être très peu intrusif. Néanmoins lors d’annonces doublonnées, c’est celle qui sera sponsorisée qui apparaitra. Une valorisation payante qui peut être un modèle extrêmement rentable car si un bien immobilier est commercialisé par plusieurs agences, seule celle qui paye verra son annonce apparaître. Mais il faut que le site réponde aux critères de qualité du moteur (présence de photos, qualité du renseignement, rapidité d’affichage…).

Gloobot a néanmoins son « premium link » par site qui permet à l’annonceur de faire remonter ses annonces en priorité. Dans la mesure où l’offre trouvée dans la liste est éligible à la top positon, l’annonce apparaitra dans la recherche. Et par définition du dé doublonnage, éliminera les autres des résultats affichés.

Il va être intéressant de suivre ce modèle d"intermédiation qui reprend un peu le concept de Google au niveau immobilier, la monétisation de Gloobot venant nécessairement s’insérer dans la chaîne de valeur. Il est encore trop tôt pour savoir comment se répartira la valeur depuis le vendeur jusqu’à l’acheteur …

Extrait de l’interview de Gérald Poitevineau


Comment est venue l’idée ? Gérald nous explique la génèse du projet ainsi que la technologie peer to peer utilisée par Gloobot.

Le moteur est basé sur des agents qui se répartissent sur les postes des utilisateurs et qui permettent de scruter les sites de manière répartie.

La société est en constitution (Gloobot SA) afin de rentabiliser les investissement estimés à 1,5 millions d’euros financés sur fonds propres. Une levée de fond est envisagée sur 2008 autour de 4 millions d’euros pour attaquer l’Europe. En tout cas un projet avec de belles persectives que nous allons suivre de près.

La stratégie suivie Gérald nous confie tout cela dans un autre extrait de l’interview :


L’intégralité de l’interview sera diffusée sur YouVox.tv le lundi 15 octobre à 15h, le 16 octobre à 10h et le 17 octobre à 16h.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgeminded - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents